À propos

bio1.jpg

À propos d’Isabelle Tremblay

 

Rapidement devenue l’une des pilotes automobiles préférées des Québécois, Isabelle Tremblay est l’exception à la règle. Elle devient pilote automobile à 36 ans  , âge où certains ont pris leur retraite.

Isabelle Tremblay était agente immobilière avant de prendre un virage vers son sport.

À sa première participation le 12 octobre 2008 lors d’une course d’endurance de 200 tours avec 97 autres pilotes , elle n’avait qu’un seul but en tête, c’était de participer et de finaliser cette course. Pourtant ,elle remporte la course.

Ce jour-là, Isabelle Tremblay venait de rencontrer sa passion et rien ne pouvait l’empêcher d’aller au bout de ses rêves.

Elle n’a rien pris pour acquis, formation , visionnement de vidéo de courses, pratique sur simulateur, lecture sur le sujet… Elle n’ avait qu’une idée en tête c’était de rouler. Et même si elle savait qu’elle avait encore beaucoup à apprendre, elle voulait rouler, et en premier.

En 2011 à sa première course en Formule1600, sur le circuit Gilles- Villeneuve, Isabelle Tremblay récidive avec une autre victoire et devient la seule femme à ce jour à avoir gagné sur ce mythique circuit routier.

La barre était très haute lorsqu’elle fait le grand saut

dans série vedette du Canada, la série Nascar Canadian Tire. Avec seulement une quinzaine de courses à son actif jusqu’à maintenant, elle a fait 3 tops 10 dont l’un sur le prestigieux circuit de Trois-Rivières.

La vitesse, pour Isabelle Tremblay est synonyme de liberté lui apportant une sensation de bien-être incomparable.

Isabelle Tremblay prend plaisir à partager sa passion et ses expériences avec le public. Elle le fait  par le biais de conférences qu’elle promène d’un bout à l’autre du pays. Elle est également à l’écriture d’un livre qui sortira en 2014.

Il suffit d’ être en sa présence, sur le bord d’une piste ou lors d’une conférence  pour comprendre qu’ Isabelle Tremblay est déterminée et engagée dans son sport, avec ses partenaires et ses admirateurs, et qu’elle a le feu sacré d’une grande gagnante !

 

Je vis ce que je dis! »

Il est clair qu’une passion comme celle que j’éprouve pour la course automobile demande d’aller jusqu’au bout. Je suis pilote, mais le rêve ne s’arrête pas là!

Mon cheminement a été riche d’apprentissages et je sens le besoin de partager les leçons acquises, par moment, si durement.

Je crie haut et fort: je suis femme, je suis mère, je suis pilote, je suis conférencière et je suis une femme en affaires.