Autopro 100 Montréal

Isabelle Tremblay abandonne dans le meilleur

ISa_mTL_2011_11

écrit par:Yvan Lavoie

Mardi 23 août 2011

Il y avait un seul participant habitué de Saint-Eustache au Circuit Gilles-Villeneuve cette fin de semaine, Isabelle Tremblay. Un bris mécanique l’a contrainte à abandonner la course «au meilleur moment de l’épreuve, alors en lutte avec le champion D.J. Kennington».

Pour la deuxième fois de sa vie, Isabelle Tremblay courait au Circuit Gilles-Villeneuve. Elle a terminé 29e contre 37 voitures, un record de participation.

Lors de cette épreuve NASCAR Canadian Tire, à trois tours de la fin, la coureuse automobile avait réussi à rejoindre la 22e position, en bataille avec le champion de la série, D.J. Kennington, lorsqu’elle a connu des ennuis mécaniques.

C’est un bris d’un étrier de frein avant qui a mis fin à la course.

«La lutte avec D.J. Kennington a été le meilleur moment de ma course, a confié Isabelle Tremblay. Avec un pilote d’une telle expérience, tu apprends beaucoup, notamment sur la longue ligne droite du Casino, à profiter de l’aspiration pour dépasser au freinage de la chicane suivante.»

Avec ce résultat, elle maintient son avance pour la recrue de l’année en NASCAR Canadian Tire, où il ne reste que trois courses.

«Je suis, précise-t-elle, dans une année de recrue : tu te bas contre des gens qui ont beaucoup d’expérience; tu es là pour tomber, te relever, puis essayer et t’améliorer à chaque course. Je vois d’ailleurs beaucoup d’amélioration, je suis à l’aise dans ma voiture, j’ai fait une dizaine de dépassements au Circuit Gilles-Villeneuve.»

Confortable avec la pression

La pression de la foule et les caméras ne font pas de différence : «Je baigne comme un poisson dans l’eau dans tout cela : j’ai l’appui de mes amis, de mes fans qui croient en moi; je fais beaucoup d’entrevues. J’ai semé et je suis en train de récolter.»

Sa participation n’est pas prévue au calendrier pour la course Sporstman la fin de semaine prochaine à Saint-Eustache où Maxime Pelletier tentera de maintenir son avance sur Jean-François Bouvrette.

Le prochain rendez-vous d’Isabelle Tremblay et de la série NASCAR Canadian Tire aura lieu sur l’ovale de Barrie en Ontario le samedi 10 septembre.

On parle de notre sport !

ckacsports

Mardi le 16 Août 2011, dès 10h Isabelle sera l’invité de Stéphane Leroux.

Venez en savoir plus sur le cheminement d’Isabelle.

 


onroule.ca

NASCAR Canadian Tire et F1600…

Isabelle Tremblay prête pour un week-end de trois courses au Grand Prix de Trois-Rivières !

Isabelle Tremblay, de St-Hippolyte, participera ce week-end au populaire Grand Prix de Trois-Rivières dans deux catégories, en NASCAR Canadian Tire où elle occupe présentement le premier rang des pilotes recrues, et en Formula Tour 1600, la série de monoplaces qui présentera deux courses à Trois-Rivières et au sein de laquelle Isabelle avait remporté la classe Master en juin dernier lors du Grand Prix du Canada à Montréal.

« C’est un week-end pas mal occupé qui s’annonce avec deux épreuves en Formula Tour 1600 samedi et la course de NASCAR Canadian Tire dimanche après-midi. Pour moi, le Grand Prix de Trois-Rivières débutera même plus tôt, alors que jeudi je rendrai visite aux enfants malades du CHUTR. Puis vendredi, ce sont les premiers essais libres et qualifications » explique Isabelle qui est confiante en vue de ce rendez-vous d’importance : « en NASCAR Canadian Tire, l’équipe Jacombs Racing m’a de nouveau préparé une très bonne voiture. Je n’ai pas eu beaucoup de réussite sur les circuits urbains jusqu’à présent, j’espère donc que ce week-end inversera la tendance. Il va y avoir beaucoup de pilotes en piste, nous serons sans doute au-delà de trente au départ, il faudra donc un peu de chance dans le trafic mais surtout, ce sera l’occasion de parfaire mon apprentissage sur ce type de piste » ajoute-t-elle.

Isabelle Tremblay retrouvera aussi avec plaisir sa monoplace de F1600 (de l’écurie Britain West Motorsport), une catégorie qu’elle avait découverte au Grand Prix du Canada et où elle s’était imposée (classe Master) dès ses débuts. « J’adore rouler en Formula Tour 1600, l’ambiance est excellente. Le temps de piste sera limité à Trois-Rivières, je vais devoir apprendre vite et bien aux essais. Mais je ne veux pas m’imposer de pression particulière, je veux seulement que les fans voient de belles courses et être aux avant-postes en classe Master » ajoute Isabelle.

Apprentissage dans l’Ouest canadien

Durant la seconde quinzaine de juillet, Isabelle Tremblay a disputé deux nouvelles épreuves en NASCAR Canadian Tire, toutes deux dans l’Ouest du pays. Sur l’ovale Motoplex de Vernon (Colombie-Britannique), Isabelle n’a pu compléter l’épreuve suite à un contact avec le mur tandis qu’à Saskatoon, elle a terminé au quatorzième rang. « Je n’ai pas eu beaucoup de succès là bas mais j’avais tout à apprendre de ces ovales. Malgré tout, la course de Saskatoon m’a permis de grimper au premier rang des pilotes recrues dans la série, c’est positif avant d’aborder le GP de Trois-Rivières » a conclu Isabelle.